Les tiques

Une tique, qu'est-ce que c'est ?

Une tique est un insecte parasite (de la famille des acariens) qui se nourrit du sang fourni par son hôte. Les chiens ne sont pas les seuls animaux à être touchés. Les tiques, même si elles ont plus de mal à le faire, peuvent se fixer à l'homme, au chat, etc...
Quoiqu'il en soit, une tique fini TOUJOURS par quitter son hôte. Une fois "pleine" (remplie de sang), la tique se détache d'elle même.

Alors pourquoi ne pas attendre qu'elle part ?
Tout simplement parce qu'une tique peut être porteuse de nombreux germes provoquant des maladies plus ou moins graves chez le chien comme chez l'homme ! En plus des risques d'infections liés au fait que la tique "s'agrippe" à l'animal (et donc perce sa peau), il existe une maladie : la maladie de Lyme, ou Borréliose de Lyme pouvant avoir des effets trés graves s'ils ne sont pas traités correctement. Les symptômes provoqués sont équivalents à une méningite lymphositaire ! vous trouverez plus d'informations sur les tiques et autres parasites sur ce site.

Comment traiter votre chien

Il existe dans le commerce plusieurs types de produits (collier, pipettes, shampooing) destinés à éviter la prolifération des tiques sur votre animal.

Suivant le type de chien, certains sont plus efficaces que d'autres. Par exemple, un chien à poils longs ne devra pas forcément être traité avec les mêmes produits qu'un chien à poil court. Pour être efficace, un collier anti-tiques doit être en contact avec la peau de l'animal. Sur un bouvier bernois par exemple, ce type de produit risque d'être totalement inopérant.
De plus, le caractère du chien peut vous faire privilègier certains produits. Si votre animal ne supporte pas les colliers, un collier plastique anti-tiques risque de ne pas durer plus de 10 minutes. Il l'arrachera en se grattant. Dans ce cas, l'utilisation de pipettes (à renouveller suivant le mode d'utilisation du fabricant) s'avèrera bien plus efficace.

Quoiqu'il en soit, et même avec un traitement spécifique, le brossage de votre animal est indispensable pour bien vérifier qu'aucun parasite n'est implanté sur sa peau. En effet, un collier ou des pipettes ont une action limitée dans le temps, et il n'existe pas de méthodes permettant de savoir si le produit est toujours actif ou non.

Les produits de traitements

Vous trouverez ci-dessous une sélection de produits qui vous permettront de traiter correctement votre animal. Ces produits sont d'ordres préventifs (pipettes, collier, ..) autant que curatifs (Pinces, shampooing, ...)

Mon chien est déjà infecté

Dans ce cas, pas d'hésitation à avoir, il faut retirer le parasite immédiatement. En effet, celui-ci peut contenir des microbes qui peuvent se développer dans l'organisme du chien !
La tique peut entrainer dans certains une infection du sang de votre animal, voire même provoquer une maladie irréversible touchant le système nerveux du chien. Et même sans aller jusque-là, votre chien peut être géné par ce parasite, se gratter pour le détacher et s'occasionner ainsi des plaies purulentes trés difficiles à soigner.
Il faut donc prendre les choses en mains dès qu'un parasite est détecté, afin d'éviter d'éventuelles complications !
Pour cela, plusieurs méthodes :

  • La pince à épiler : Imbibé un coton d'alcool à 90° (il est également possible d'utiliser de l'éther pour "endormir" la tique et la faire lâcher prise plus rapidement), passer le coton sur la tique et à proximité. Avec la pince à épiler, essayer de prendre la tique le plus prés possible de la peau de l'animal. Le but étant d'éviter de laisser la "tête" accrochée au corps de l'animal. Une fois la tique saisie à sa base, tirer fermement et d'un coup sec pour détacher le parasite. Vérifier que la tête (la partie avec les pattes) est bien retirée. Nettoyer ensuite la plaie avec le coton d'alcool.
  • La pince à tiques : Il s'agit d'une pince en forme de "pied de biche" qu'il faut coincer entre le parasite et la peau de l'animal. C'est un système trés pratique puisqu'une fois coincée, il suffit de faire tourner la pince autour de la tique pour que celle-ci se détache toute seule.
    Il n'y a donc plus de problème quant à savoir si la tête a bien été enlevée, le réultat est garanti ! Et une fois la tique retirée, nettoyer la plaie à l'alcool.
  • Le shampooing : Cette méthode peut-être le dernier recours si votre animal est réellement infesté (plusieurs dizaines de tiques) et que vous avez peur d'en oublier (ce qui est fréquemment le cas sur les chiens à poils longs. Dans ce cas, pas d'hésitation, une bassine ou un jet d'eau, une personne pour maitriser le chien si celui-ci n'est pas coopératif, et une bonne dose de shampooing. Une fois le "bain" pris, n'hésitez pas à brosser votre animal pour éliminer d'une part les poils en trop (généralement, la saison des tiques correspond également à la période de mûe d'été), et d'autre part les parasites qui se seraient détachés ou au contraire, qui ne seraient pas encore accrochés.